Bagnères-de-Bigorre. Et si Aurélie soulageait les allergies ?





(La Dépêche)

Publié le 24/11/2021


Avec la méthode Bye Bye Allergies, fin des rhinites allergiques qui vous privent d’adopter un petit chat ou qui vous éloignent des crustacés au risque de devenir couleur homard cuit. "Adieu madame la professeure" ont chanté les enfants de l’école charentaise dans laquelle Aurély Camy est restée institutrice pendant 20 ans. Un "adieu" datant d’il y a 7 ans, réfléchi et décidé pour ne plus voir les enfants souffrir de pression et de stress scolaire et pour ne plus entendre les parents se plaindre des mêmes symptômes pour une table de multiplication mal assimilée. "Je suis devenu sophro relaxologue" dit celle qui désormais habite Neuilh. Mais cette nouvelle formation, cette nouvelle vie, Delphine l’a construite année après année car "je trouvais seule des astuces pour apaiser les petits" qu’elle estimait piégés dans un rythme quotidien beaucoup trop rapide, elle voulait mieux comprendre ce stress et ces émotions. De formation en apprentissage, sa faculté d’écoute des autres l’a guidée vers la sophrologie puis le coaching "bien-être" et vers la psychogénéalogie "je voulais aussi comprendre les blocages familiaux et approfondir la place de l’émotionnel." Bye Bye Allergies Entre nouveaux savoirs acquis et vie privée un peu chahutée, Delphine a rejoint l’une de ses sœurs installée à Bagnères avant de trouver son havre de paix sur les hauteurs. "Le mot allergie atteignait souvent mes oreilles, j’ai découvert une technique de soins baptisée Bye Bye Allergies qui agit sur l’ensemble de la personne." Elle s’entretient avec la personne qui souffre de psoriasis, d’eczéma, de rhinites, de toux, d’éternuements et en cherche avec elle la cause car "parfois, la fraise ne déclenchera aucune manifestation pendant des années, puis par un déclencheur qui reste à définir, à une période, lorsque le corps est en contact de l’allergène il peut y avoir rougeurs et rhinite" explique-t-elle. La personne entre alors dans une phase d’observation pour définir la fréquence, la forme mais elle ne songe pas à entrer dans le fond du problème. "Et là commence la grande errance" poursuit-elle "visites des spécialistes, échec de la désensibilisation, jusqu’à se dire "mais pourquoi je suis rouge lorsque je mange des crevettes ou des tomates alors qu’avant… ?" Et plus l’intolérance s’installe et plus le système immunitaire s’affaiblit. Une fois la situation éclaircie "j’aide la personne à retrouver son équilibre et son énergie avec des gestes d’acupression sur des points de médecine chinoise mais aussi avec un engagement de 25 heures à retirer de son alimentation quelques produits allergène voire perturbants." Cette prise en charge peut durer plusieurs séances, le temps que le corps oubli "son agresseur". Mais ça vaut l’effort si la guérison est au bout. Joignable au 06.43.50.00.50.Aurélie reçoit à Neuilh ou en cabinet à Lourdes au centre KPS2 au 6 avenue François Abadie, ancien hôtel Monge.

Posts à l'affiche